Société de conseils en pronostics US

Boston strong (enought)?

Plusieurs critères sont indispensable pour aller soulever la cup, et de mon point de vue Boston à le plus de critères pour aller au bout.

1-Le système de jeux.

Boston depuis 3-4 ans mixe un quasi parfait système de jeux mêlant vitesse, stratégie et jeu dure (qui fait souvent débat). Les équipes étant capable de jouer dure fatigue leurs adversaires, et allié à un jeu rapide les contre attaque peuvent faire mouche à plusieurs reprises avec de bons finisseurs comme Bergeron, Marchand, Krejci ou Iginla.

2-La profondeur d’équipe.

Une équipe qui réussi en Playoff est une équipe qui ne se repose pas uniquement sur ses superstars, bien au contraire, ce sont plutôt les “seconds couteaux” qui marquent leurs empreintes dans les séries. Une équipe comme Boston avec un 4ème trio composé de gros travailleurs comme Kelly, Campbell et Thorton peuvent changer le “momentum” d’un match grâce à de grosses mise en échec, des duels gagné dans les coins en zone offensive et de “nombreux blocked shot” sur une infériorité. Le positionnement d’un buteur comme Loui Eriksson sur le 3ème trio est une preuve supplémentaire.

3-Les gardiens.

Combiens de fois des gardiens ont portés leur équipes sur leurs épaules jusqu’à la Lord Stanley? plusieurs, Roy, Brodeur, Ward, Fleury, Crawford, Quick…. Rask le cerbère des Bruins qui à encore été incroyable cette année a le potentiel pour mener les Bruins au sacre. 4ème de la ligue en goal against (moyenne de buts contre) avec 2.04 buts par matchs, 2ème en % d’arrêt avec 0.93, et le gardien avec le plus de blanchissage (aucun but encaissé dans un match) avec 7 unités à la fin de la saison, Tuukka Rask est un sérieux client. Et si ce n’était pas le cas, le back-up Chad Johnson à prouvé cette saison qu’il était un solide numéro 2.

4-Road games.

Sur l’ensemble de la saison, les Bruins affiche une belle carte sur les road games (matchs extérieurs) avec un bilan 23-12-6 et 9 victoires sur les 14 derniers déplacements. En playoffs les matchs à domicile sont importants, mais les équipes s’imposant à l’extérieur sont d’autant plus dangereuses sur la durée des séries.

5-Les unités spéciales.

Toujours décisif au hockey sur glace, les powerplays (supériorité numérique) ou shorthanded (infériorité numérique) sont des tournants dans les matchs serrés, et Boston est l’une des meilleurs équipes de la ligue dans cette exercice. Les Bruins finissent la saison avec le 3ème meilleur powerplay de la ligue avec une réussite de 21.7% juste derrière les 2 premiers à égalité Washington et Pittsburgh avec 23.4%. Avec 83.6% de pénalité tuée sur l’ensemble de la saison les B’s se placent 8ème de la ligue notamment grâce à des joueurs comme Chara, Bergeron ou Iginla n’hésitant pas à se sacrifier devant les shots adverse, et bien sur le gardien Tuukka Rask.

Pour conclure cette analyse qui est bien sur basé uniquement sur mon point de vu, même si d’autres franchises montre un visage potentiellement semblable aux Bruins, rien ne semble stopper l’infernale machine jaune et noire. Même si les stats leurs sont favorable, nous ne sommes pas à l’abri de voir la formidable magie des PlayOffs opérer.

Je finirais sur la commémoration des attentats de Boston ayant eu lieu 1 ans jour pour jour le 15 avril 2013. BOSTON STRONG

Guillaume, l’équipe HNB

BostonBruinsPlayoffs

The following two tabs change content below.

Angelo Sports Betting Place

Derniers articles parAngelo Sports Betting Place (voir tous)

error: Contenu protégé