Parieur professionnel expert en sports US

Road to Superbowl 51 – Qui pour succéder aux Broncos?

05 janvier 2017, le thermomètre est proche des zéro degré, et nous sommes à quelques jours des matchs de Wild card en NFL. Je voulais faire un petit tour d’horizon des forces en présence et essayé de dénicher des values. La saison de Collège va s’achever samedi soir avec le remake de la finale passée entre Alabama et Clemson, et nous tirerons bientôt un trait de 6 long mois sur le football (US).

A un mois du Superbowl, je vous présente mes choix pour le titre suprême et je vais aller contre les booksmakers de Las Vegas qui ont déjà leurs favoris

 

  • NEW England Patriots (cote 2.69)

Le grand favori, le chouchou du public, aucune value sur ce pari, mais force est de constater que le système de coach Belichik est huilé et surement le plus armé pour aller au bout. Je le disais en début de saison que la suspension de Tom Brady suite au “deflegate” allait réellement le mettre en mode tueur et je ne m’étais pas trompé. Il se bonifie avec l’age et semble pouvoir encore jouer des années. Le coaching est largement au dessus de ce qui se fait dans la ligue et les deux coordinateurs pourraient prétendre à des postes de head coach ailleurs (il se murmure même que Matt Patricia est sur les tablettes des Chargers de San Diego). Ils ont traversé l’enfer, la suspension de Brady, la blessure de leur Tight End Star Rob Gronkowski et se présentent  quand même avec un bilan de 14-2. A l’heure actuelle, je ne vois pas d’équipe dans l’AFC qui a leur classe ou leur talent. Si on compare de l’autre coté en NFC, les Cowboys vont s’en remettre à un quaterback qui aura joué autant de matchs que Tom Brady a joué de saisons en ligue nationale. Attention, je ne dis que les Patriots vont gagner mais je ne serais absolument pas étonné de les voir donner des leçons de football à travers leur parcours jusqu’au Superbowl 51

 

  • DALLAS Cowboys (cote 5.24)

La hype qui entoure les Cowboys cette saison est elle vraiment justifiée? Quel crédit peut on accorder à Dak Prescott et à Ezekiel Elliot? N’importe quel connaisseur peut dire que le vrai force de cette équipe c’est la puissance de sa ligne offensive. Mais est ce que les lignes offensives gagnent des titres? Si on suit l’histoire de la NFL, on a pu voir des rookies faire des bonnes saisons mais gagner un superbowl? vous ne me ferez pas avaler ça. Du point de vue offensif, nul doute que que les Cowboys savent inscrire des points au scoreboard mais ne dit t’on pas que ” les défenses gagnent des championnats?” Cette défense n’a rien d’exceptionnelle, le pass rush est quasi inexistant, les corners ne sont pas du niveau élite mais je suis d’accord pour dire que Sean Lee est un des meilleurs linebacker de la ligue.

Trop léger à mon gout et surtout à cette cote grandement influencée par la perception que se fait le public suite à la magnifique saison régulière de Dallas et surtout au fait qu’ils auront l’avantage du terrain pour les deux matchs de playoffs , en effet, ils sont de repos ce week end et recevront à Arlington pour les Packers avant une éventuelle finale de division et surtout un éventuel Superbowl à domicile (à Houston cette année). Ils évitent au passage d’aller jouer dans la Toundra de lambeaux field ou dans l’atmosphère hostile de Seattle.

 

  • ATLANTA Falcons (cote 8.17)

Est ce que les Falcons sont boudés? car on ne parle pas assez d’eux je trouve, il ne faut pas se méprendre car les Falcons ont posé un bilan de 11-5 cette saison, le deuxième meilleur bilan bilan pour une équipe de la NFC, ce qui leur permet de rester devant leur télévision ce week end, et de recevoir la semaine prochaine dans leur dôme. Les Falcons c’est 33 points de moyenne marqués par match dont tenez vous bien, 24 contre les Seahawks, 33 contre les Packers, 38 contre les Cardinals et 28 contre les Chiefs…

les clés de l’attaque sont laissées à Matt “ICE” Ryan et il trouve dans Julio Jones, qui est stratosphérique, une cible de choix. Il peut compter également sur deux bons running backs avec Davonte Freeman et Tevin Coleman pour alterner un jeu de passes et de course. Sans oublier cette ligne offensive largement sous estimée qui laisse le temps nécessaire à Ryan pour lancer ou qui ouvre des brèches pour les porteurs de balle. Est ce assez pour gagner le Superbowl? je ne pense pas

 

  • PITTSBURGH Steelers (cote 9.24) 

Avant le début de la saison ,je ne voyais pas les Steelers réussir ce qu’ils ont fait cette année, la propension à Big Ben de se blesser me laissait perplexe, mais quand une équipe aussi physique que les Steelers se présentent en playoffs, on se tait et on écoute. Pour moi le facteur clé est du coté du coaching, Tomlin est un entraîneur revanchard et il a beaucoup a prouver. Ils ont l’expérience des playoffs et surtout ils ont déjà gagné le trophée. Dans ce genre d’affrontements, l’expérience fait pencher la balance en fin de match. Seul hic pour moi, ces Steelers ont été exposé par les Patriots, Dolphins et Cowboys cette saison, est ce que ça compte en saison régulière puisqu’en playoffs tout est remit à zéro? mais tout de même on doit quand même s’inquiéter. Ils auront un match délicat ce week end face aux Dolphins capables du pire et du meilleur mais qui devront se passer de Tannehill blessé, supplée par Matt Moore. J’aime bien ces Steelers là.

 

  • KANSAS City Chiefs (cote 9.24)

Certainement une des meilleurs values à prendre maintenant, le facteur X, celui qu’on ne peut pas prévoir, celui qui fait passer les Chiefs de Seed 5 à Seed 2 en un claquement de doigt et une victoire contre les Chargers pendant que les Broncos battaient les raiders pour offrir la division à la bande d’Andy Reid. Ce facteur X qui au lieu de leur faire jouer les 3 matchs à l’extérieur les laisse au repos ce weekend  et leur offre une finale de division à Arrowhead le weekend prochain.

Est ce que Kansas City est réputé pour sa défense? vous allez me dire que NON, mais dans les chiffres, elle a été extraordinaire cette saison, saviez vous qu’elle a forcé 33 turnovers, (18 interceptions et 15 fumbles recouverts) ce qui les place en première position en turnover. 

Si la défense fait le job jetons un coup d’œil à cette attaque, Alex Smith n’est pas extraordinaire mais fait peur d’erreurs et sait faire avancer la balle, il pourra compter sur le meilleur tight end de la ligue (hormis le Gronk) je parle de Travis “zeus” Kelce qui apporte un sécurité dans les courts tracés dont les Chiefs ont le secret pour ensuite permettre des passes profondes.

Je vous parlais de facteur X précédemment, et si on parle d’attaque et de défenses, je dois parler des équipes spéciales et chaque situation sera un risque pour les équipes qui rendront la balle à Tyreek Hill, que ce soit en punt, retour de touhdown ou autre, il a montré qu’il pouvait passer partout, et s’il ne marque pas à chaque fois, il offre des positions confortables à son attaque pour commencer à driver. J’ai une pensée également pour leur kicker Cairo Santos qui a été ô combien décisif sur les coups de pied, là aussi, un petit paramètre à prendre en compte.

Un autre facteur pour ce genre d’équipe, est leur capacité à aller gagner en terrain hostile, et comment rester de marbre quand on voit que les Chiefs sont allé s’imposer à Oakland et chez les Champions en titre les Broncos (qu’ils ont battu deux fois cette année). 

Le seul hic qui peut les freiner c’est qu’avant un éventuel Superbowl à Houston il faudra surement aller battre les Patriots à Foxborough, mais à partir de là, tout peut arriver.

Moi je dis OUI (Jean Marc Genereux’s voice)

 

  • SEATTLE Seahawks (cote 10.97)

La finale Seahawks – Patriots nous ferait rêver n’est ce pas? un remake de 2015 pour notre plus grand plaisir, je dis OUI la aussi. Pour le non connaisseur, on pourrait se dire que les Seahawks sont perdus, les pertes d’Earl Thomas et de Tyler Lockett vont les handicaper, mais Seattle à une profondeur d’équipe impressionnante, on appelle ça le “next man up” c’est à dire que peut importe qui joue, il faut qu’il soit prêt à donner 200% et le système de Pete Caroll semble être prêt à jouer ces playoffs. Et quoi qu’il arrive, chaque équipe doit faire face aux blessures et absences pour composer avec le collectif pour accomplit de grandes choses, ce n’est jamais un joueur qui gagne.

Je peux vous assurer d’une chose, le défense des Seahawks est sur le papier, la meilleure des douze équipes encore engagées, chaque poste comporte ce qui se fait de mieux dans les positions défensives et il est normal pour les équipes d’en face de se méfier de Seattle. Cette fois ci plus que jamais, je me répète “Les défenses gagnent des championnats”

 

  • GREEN BAY Packers (cote 11.45)

On attendait les Vikings pour dominer la NFC North, mais c’est bel et bien les Packers qui s’octroient la division et recevront pour ce premlier tour de Wild card, jouer à Lambeaux Field, au mois de janvier, contre ces packers là, les Giants vont devoir faire un match à 150%. Dans le sport, il y a un facteur que j’adore prendre en compte, c’est le momentum, et de toutes les équipes qui se présentent pour rapporter le précieux trophée Lombardi à bon port, les Cheeseheads semblent les plus impliqués dans ce momentum, ils ont remportés leur 6 derniers matchs, comme ils l’avaient annoncé emmené par leur quaterback vedette qui semble plus que jamais choisir ses matchs, quand on pense qu’il est finit, il revient nous montrer qu’il pretend au titre de MVP de la saison. On avait peut être enterré trop vite ces packers qui ont le plaisir de retrouver leur Wide receveur d’élite Jordy Nelson suite à sa grosse blessure de la saison passée et la connexion Rodgers/Nelson est une des meilleures de la ligue, n’est ce pas? Si vous me demandez aujourd’hui est ce que les Packers peuvent gagner le Superbowl, je vais dire oui mais je vais émettre quelques réserves car je ne suis pas encore convaincu par ces secondary qui ne font que tourner, et on en revient à la défense qui gagne des championnats. Nul doute que les coordinateurs ont étudié le passing game de Rodgers et qu’il risque de se faire exposer en post saison.

 

  • NEW York Giants (cote 24.32)

Le coup le plus filou à tenter, cette équipe reste en dessous de tous les radars mais se présente avec la meilleure défense de la NFL, et cette cote est clairement un appel du pied pour une piécette, car oui, je pense que les Giants peuvent remporter le Superbowl.

Premier obstacle, les Packers à Lambeaux ensuite c’est roue libre, et leur atout majeur est … Odell Beckham junior qui est le meilleur receveur de la ligue, il est un playmaker à lui tout seul et peut semble t’il casser tous les plaquages et toutes les couvertues, il sera servi par Eli manning qui a déjà gagné le trophée suprême.

J’aime les Giants à ce prix car oui, tout peut arriver

 

Voila, je clôture ce petit tour d’horizon avec mes propres choix Base : Patriots, Bon coup: Chiefs, Value: Giants

 

 

 

The following two tabs change content below.
Expert en pronostics sports US et directeur de US Sports Betting Place. Passionné de sports américains, et par la gestion de bankroll, j'apporte une approche mature et surtout professionnelle du milieu des paris sportifs. Mes compétences vont de l'analyse statistique à la lecture des lignes de paris en passant par une totale compréhension du management du risque.

Tagged with:

Laisser un commentaire

error: Contenu protégé